Cetait au temps ...

Sophie Fruit (1848-1888)

Tante Sophie

Tu es notre arrière-grand-tante, née le mercredi 5 juillet 1848 à Bertry de Célestin FRUIT et Anne Virginie TAINE.

Autant tes frères nous sont familiers, que ce soit Léonard, Benoit ou Emile (mon arrière-grand-père), ils ont fait leur vie à Bertry, autant « Tante Sophie », qui revenait régulièrement dans la conversation de mes grands-parents, était restée mystérieuse pour moi.

Mariage fruit x hutinLe samedi 16 janvier 1869, tu n’as que vingt ans lorsque tu épouses Charles Henri HUTIN, tisseur, également originaire de Bertry. Il y avait urgence ! En effet votre premier enfant nait un mois plus tard, c’est une fille que vous appellerez Anne Albertine. Puis, tous les deux ans, arrivera une nouvelle naissance.

 

Rue de Cambrai

Rue de cambraiVous habitez alors rue de Cambrai. Tu seras maman de six enfants nés à Bertry entre 1869 et 1880.

Frise chrono hutin fruit

Quelles sont les circonstances qui vous poussent alors à quitter le village ?

Deux hypothèses :

Peut-être avez-vous reçu une offre alléchante d’une grande maison parisienne. On sait qu’à cette époque l’industrie textile en pleine expansion débauche les bons éléments repérés au village. Cependant j’en doute beaucoup, ton époux, Charles, a près de quarante ans, il me parait déjà trop âgé pour intéresser encore des recruteurs.

 Ou alors, plus vraisemblablement, votre situation économique de tisseur indépendant se détériore, vous ne parvenez plus à vivre correctement de votre travail et vous tentez votre chance à la capitale dans l’espoir de jours meilleurs.

A Puteaux

Aucune archive ne m'a permis de déterminer la date exacte de votre départ. Toujours est-il que votre dernier enfant, Anne Léonie nait à Puteaux en 1883. Charles semble encore tisseur, quant à toi, tu serais journalière.

 Les conditions de vie sont loin d’être idylliques.

Puteaux, à l'origine petite commune agricole basée sur l'exploitation de la vigne, est devenue très rapidement à la fin du XIXe une cité ouvrière. Elle a subi de plein fouet les effets de l'explosion démographique urbaine. Logements insalubres, en nombre insuffisant, promiscuité, manque d’hygiène, la misère et la maladie sont lots du quotidien. Vous allez être frappés de plein fouet.

Deces sophie fruitLe deux février 1888, Charles doit déclarer ton décès à votre domicile, au 2 rue saulnier, tu n’as que trente-neuf ans. Tu laisses sept orphelins âgés de cinq à dix-neuf ans.

Le malheur va continuer de s'abattre sur votre famille. Deux années plus tard ton mari, quarante huit ans, meurt à l’hôpital Notre Dame de la pitié, rue Lacepede à  Paris. Sa profession, indiquée sur l’acte de décès, est alors « journalier ».

Lpdp 26070 1

Que sont devenus vos enfants ?

Les plus jeunes ont-ils été confiés à l’assistance publique ?

 

Les enfants

De l’aînée Anne Albertine, comme de ta cadette Anne Marie, née en 1871 je n’ai pas trouvé de trace.

Ta troisième fille Anne Sophie HUTIN, domestique, a épousé le Vicomte Charles Edmond SERINDON de La SALLE. Ensuite je perds de vue ce couple. Cependant le terme « veuve d'Edmond » est cité dans le faire-part de décès de Marie Dubois, sa belle-mère, en 1905, sans plus de précision.

 

Oups 1

Le quatrième enfant, Eusèbe Emilie, est encore une fille, heu pardon c’est un garçon !

Eusebe hutin 1

L’état civil de Bertry rectifiera le 3 octobre 1875, l’enfant s’appellera finalement Eusèbe Emile. Le jeune homme s’engagera dans l’armée à Montpellier, en 1895, pour une durée de quatre ans. Il ne se mariera pas. Lors da la première guerre mondiale il sera fait prisonnier en septembre 1914 et passera les quatre années de guerre dans un camp de prisonnier en Allemagne. Je perds sa trace après le dernier recensement de 1931, il demeure alors à Saint-Ouen-l’Aumône en Seine et Oise.

Charles Henri HUTIN Junoir, a embrassé la carrière militaire, il fut sous-officier, maréchal des logis, au 12e régiment de dragons. Il s'est marié à Pont à Mousson en 1905 avec Désirée HERAY qui lui a donné deux beaux gamins : Raymond en 1907 et Armand en 1910. Ton fils s'est éteint à Metz le 24 avril 1931.A cinquante-trois ans il n'était pas bien vieux non plus.

Le petit Léonard, né en 1880 n’a pas survécu au-delà de sa deuxième année, il est décédé le 29 décembre 1882.

Ta dernière fille Léonie, la petite parisienne, est décédée à Villeneuve de Roi en 1948, comme indiqué en marge de son acte de naissance.

 

Date de dernière mise à jour : Mer 06 juil 2022

  • 7 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • France Dumoulin
    • 1. France Dumoulin Le Sam 17 sept 2022
    J'aime beaucoup vos créations visuelles.
  • Christiane Bruneau
    Voila encore du boulot en perspective ! j'ai voulu lire l'histoire de Anne Sophie, mais le ICI ne marche pas !!!

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.