A la recherche du temps perdu....

Michel Antoine Cirier x Elisabeth Louvet

 Le groupe Facebook  "De la généalogie à l'écriture" en la personne de Catherine Livet notre animatrice, nous propose de  profiter de la fête des mères pour mettre en valeur les mères de famille nombreuse de nos généalogies.

"Officiellement médaillées ou simplement mère d'une famille nombreuse, parlons d'elles... ce n'est pas si souvent que les femmes sont mises à l'honneur en généalogie. Partez à la recherche de ces mères"

Une inspection rapide de ma base de données fait émerger, sur Bertry,  deux familles de 15 enfants.

Celle de Ferdinand FAREZ , déjà évoqué la semaine dernière, et celle du Couple CIRIEZ x LOUVET, mes ancêtres à la septième génération, une belle occasion de revenir dans mon thème fil rouge de l'année.

Il n'est pas certain, loin s'en faut, que ce soient les plus grosses familles de Bertry. Un certain nombre de ménages ont connu des naissances d'enfants "nés sans vie" que je n'ai pas intégré dans mes données. Par ailleurs, "tout" Bertry n'y figure pas. Il  existe quelques branches avec lesquelles je n'ai aucun lien de parenté.

Bapteme michel antoine   Bapteme elisabeth louvet

Les parents d'Elisabeth LOUVET, quittent Alincourt pour s'établir à Bertry entre 1773 et 1776. Quelles raisons les ont poussés à cette migration ? A ce stade de mes recherches je ne suis pas parvenu à établir un lien familial entre :

 Fidèle LOUVET, La mère d'Antoine Michel CIRIER  , et l'épouse de celui-ci Elisabeth LOUVET.  Ce serait simple coïncidence. Je préfère mettre ma phrase au conditionnel.

14 janvier 1793Nous jeunes gens ont tout juste 20 ans, Elisabeth est enceinte, le terme est proche en ce lundi 14 janvier 1793.

Oh pardon, en ce 25 Nivôse de l'an I, c'est le jour de leurs épousailles, leurs pensées sont très loin des évènements qui se déroulent en même temps à Paris : c'est le début du procès de Louis XVI, qui mènera à son exécution une semaine plus tard. Une date qu'ils ne pourront pas oublier.

L'acte de mariage est hélas manquant aux archives de la commune et du département, le registre est perdu. Cependant la date a pu être établie grâce à la mention sur la table décennale.

Très peu de temps après survient la naissance de Louison premier enfant du couple. La petite fille ne vivra pas. Elle s'éteint le 8 décembre de la même année à l'âge de 11 mois.

Ci-après vous trouverez la succession des naissances. Quinze s'échelonnent sur vingt années. Chiffre important qui s'explique par l'importante mortalité post natale. La lactation interrompue ne maintenant pas l'infertilité temporaire. J'ai matérialisé par une tombe, sous le nom, les enfants morts en bas âge. C'est le cas pour huit sur les quinze, donc plus de la moitié.

Mon arrière-arrière-arrière grand mère est Sophie, née en 1800. Elle épousera Désiré JOSPIN en 1828.

Date de dernière mise à jour : 11/08/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.