A la recherche du temps perdu....

Louis Lenglet x Sophie Pierrard suite

Ce 17 juin, date anniversaire de mariage de Louis LENGLET  x Sophie PIERRARD J'ai publié un article lacunaire que vous pouvez lire ICI.

Un correctif a été apporté le lendemain quant au nombre d'enfants.

 C'est que la fée Françoise Dunyach s'est à nouveau penchée sur mon texte.

Je dis "à nouveau" parce que c'est elle qui m'avait déjà aidée à trouver des informations complémentaires sur la famille Louvet.

Finalement Il m'a paru plus simple de rédiger un nouveau billet afin de mettre à disposition des généanautes les informations dont je dispose, car ce ne sont pas cinq, ni six mais bien sept enfants répertoriés à ce jour.

L'aîné serait Martin "Louis" né au Cateau-Cambrésis (Nord) le 3 Nivôse de l'an XI (24 décembre 1802). Je l'ai découvert lors de la lecture de l'acte de mariage d'un de ses frères à Reims (Marne) !

Martin épouse, au Cateau le jeudi 23 septembre 1824 Sophie Henriette WIART .

Lenglet wiart m 1824 lecateau 1  Lenglet wiart m 1824 lecateau 2

Le couple aura au moins une fille : Sophie Adèle LANGLET (1828 - ?) x Victor BARBIER - Reims .7.11.1859 -

et un garçon Louis LANGLET (vers °1827) dont l'acte de décès à Orléans en 1878, nous apprend qu'il était "artiste dramatique"

D langlet louis fils 1878

 

 

'

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis c'est la naissance de Victoire, qui ne fera qu'un court passage sur terre (1807-1809), suivie de Marie Josèphe Thérèse Sophie née à Bertry en 1812. Elle ne se mariera pas. elle décède à l'âge de 39 ans, au Cateau en 1851.

D lenglet marie joseph therese sophie 1851

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 1er octobre 1814, au Cateau-Cambrésis naît Henry Désiré. A noter que c'est la sage-femme qui déclare la naissance, le père est probablement au travail sur Bertry. Toujours est-il qu'il est déclaré LENGLET et non LANGLET.

C'est à Reims, que nous retrouvons sa trace, par son mariage avec Marie Constance LABIOIT en 1837.  Vous remarquerez au passage qu'un trait d'union apparaît sur le prénom Henry-Désiré.

M lenglet henri desire x labioit 1837

 

A une date indéterminée, après la naissance de leur fille Léocadie à Reims en 1838, le couple part habiter la Seine Inférieure, aujourd'hui Seine Maritime.

 

C'est à Rouen que se marie Léocadie en 1861 avec Eugène Léon DUPARE.

 

Les actes suivants seront enregistrés dans la commune de Caudebec-lès-Elbeuf :

Tout d'abord le décès de Marie Constance en 1875.

Ensuite celui de Léocadie à seulement 43 ans le 28 avril 188

Enfin la mort de Henry-Désiré intervient  tout juste un mois plus tard le 30 mai 1882.

 

 

Au Faubourg de Landrecies à Le Cateau-Cambrésis, lieu de domicile du couple, Sophie PIERRARD, met au monde son cinquième enfant déclaré lui aussi par la sage-femme : Nicolas Ildefonse né le 22 février 1818.

N lenglet nicolas ildefonse 1818 

A vingt ans, Nicolas aura un premier enfant né d'une liaison hors mariage avec Joséphine FERY ou FERRY.

L'enfant sera déclaré par son père et inscrit à l'état civil comme: Nicolas Ildephonse LANGLET né le 29.03.1838.

N langlet nicolas ildephonse 1838

 

 

 

 

 

 

 

En 1845, Nicolas (LANGLET !) alors soldat au cinquantième régiment d'infanterie de ligne a obtenu une permission pour se marier, il épouse Sophie GADEAU, le 17 février au Cateau-Cambrésis. 

M lenglet nicolas x gadeau 1845

 

 

 

Le couple aura un fils le 6 octobre 1848 déclaré "Ildefonse LANGLET". Il ne vous aura pas échappé que le patronyme de la mère est ici orthographié GADOT.

Toutes ces modifications de détails dans les prénoms et les patronymes n'ont pas aidé aux recherches !

C'est dans le village de Locquignol qu'est enregistré le décès de Nicolas le 2 octobre 1804.

 

 

 

 

7 Mai 1820, naissance toujours au Cateau-Cambrésis de Jean Marie Fidèle Auguste Joseph LANGLET, avant-dernier de la fratrie

N langlet jean marie fidele auguste 1820

 

Lui aussi quitte le Nord, et s'installe dans la Marne.

Il épouse Louise Célestine LAUR le lundi 13 juillet 1846 à Reims.

Le couple aura au moins deux enfants :

 - Appoline Sophie, née en 1846 mariée à Isidore BEAUTÉ EN 1866

 - Sophie Louise, né en 1849 et mariée à Henri Dominique ODIN en 1874

 

 

 

 

 

En 1823, le lundi 28 juillet, Sophie PIERRARD épouse de Louis LENGLET, donne naissance à son dernier enfant, c'est une fille : Ferdinande Nathalie.

N langlet ferdinande nathalie 1823

Ferdinande est couturière. Elle habite toujours chez ses parents quand, vingt ans plus tard, elle met au monde un garçon.

Il sera enregistré à l'état civil comme Jean Baptiste Henri Aimé LANGLET, né le 17 janvier 1843.

Elle se mariera en 1847 avec Eugène Joseph SARTIAUX.

Leur naîtra un certain nombre d'enfants (11) .

Je ne détaillerai pas afin de ne pas encore rendre plus indigeste ce texte déjà fastidieux. 

 

 

Mes remerciements à Paul Povoas du groupe https://www.genealo.net/ pour son aide dans la récupération des actes.

A Danielle Sansoe, et à Françoise Dunyach, déjà citée.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 26/06/2021

  • 5 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.