A la recherche du temps perdu....

Rameaux

Les Rameaux, le carême

.

Dimanche prochain 10 avril 2022, se déroulera le premier tour des élections présidentielles. Cet évènement occulte une fête traditionnelle chrétienne : Les Rameaux.

La fête célébrée ce jour, appelé dimanche des "Rameaux et de la Passion", marque l'entrée dans la Semaine sainte. Elle célèbre à la fois l’arrivée triomphale de Jésus dans Jérusalem où il est acclamé, la foule agitant des palmes comme au passage d’un roi, puis sa déchéance marquée par la crucifixion et la résurrection le dimanche de Pâques.

 

Rameaux a paris

Les quarante jours qui précèdent Pâques, constituent la période de carême. Le temps du jeûne. En pratique les dimanches n'étant pas compris dans les périodes de pénitence, les quarante jours de jeûne s'étalent en fait sur quarante six jours.

Quarante est un nombre chargé de symbole dans l'héritage judéo-chrétien, comme la pluie durant quarante jours et quarante nuits ou les quarante jours de Moïse sur le mont Sinaï , jusqu’à la quarantaine qui  est imposée en cas de maladie contagieuse.

Pour nos ancêtres, il s’agissait du plus long jeûne de l’année. Il n'était pas question, bien sûr, de ne rien manger.

La viande et les œufs étaient interdits. Les familles devaient se contenter de légumes et de poisson. En fait la consommation de viande était déjà rare en temps normal, hormis une tranche de lard de temps en temps, donc le changement d’habitudes n’était finalement pas très important.

 

En guise de poissons, les anguilles pêchées dans les cours d’eau étaient très prisées. Dans le Nord, on se nourrissait de harengs saurs, appelés « saurets ».

D’où la tradition du lancer de harengs dans nos carnavals : Dans les communes les mayeurs jetaient les poissons du haut du balcon de l'hôtel de ville, ou dans les rues juchés sur une charrette.

Sans parler de la bataille de Rouvray en 1429 dite "bataille des harengs" : les Français attaquèrent un convoi de hareng destiné à ravitailler les combattants anglais pendant le carême.

 

1024px battle of herrings

Heureusement que la pomme de terre arrivera en France au XVIIe siècle, pour compléter les bouillies de légumes et autres soupes. Ni le vin ni le tabac n'étaient autorisés, j'ai un doute sur le lait qui est, quand même, essentiel à l'alimentation des enfants. Le dessert est de toutes façons un invention trop récente pour que nos ancêtres en fussent réellement privés.

 

gravure XIXe le dimanche Rameaux

Non seulement le jeûne était obligatoire mais également l’abstinence sexuelle. Celle-ci était particulièrement observée, au point qu'on constatait une diminution des naissances neuf mois après la date du Carême. Les mariages étaient interdits pendant cette période. D’où la multiplication des cérémonies dans l’immédiat après-Pâques, d’autant qu’il n’était pas non plus convenable de se marier en mai, mois de Marie.

Un mari s'approchant de sa femme en temps de carême risquait pour pénitence d'être condamné au pain et à l'eau pendant vingt jours.

Lors de la messe du dimanche des rameaux, la coutume voulait, et veut encore, que les catholiques apportent des branches qui seront bénies par le prêtre avant de les garder toute l’année à leur domicile. Selon les régions, il s’agit d’olivier, de laurier ou de buis comme dans le Nord de la France.

La mi-carême

 

Cet article ne serait pas tout à fait juste si je n'évoquais pas la mi-carême. 

Rien dans la liturgie Chrétienne n'indique cette mi-temps, mais il a bien fallu composer avec les capacités de résistance des pénitents et la durée de péremption des aliments, notamment celle des œufs.

La mi-carême est l’objet de réjouissances carnavalesques et, comme le mardi-gras, l’occasion de cuisiner des crêpes, des beignets et autres spécialités culinaires locales. C'est aussila fête des blanchisseuses, des débitants de charbon et des porteurs d'eau.

 

 

128792934 o

  • 6 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • VERONIQUE ESPECHE
    Une bonne piqure de rappel ... très bien cet article !!!
    • Dominique LENGLET
      • Dominique LENGLETLe 12/04/2022
      Merci Véro
  • Briqueloup
    Dans ma région, les enfants étaient heureux de tenir une branche de buis à laquelle étaient suspendus des pantins en pâte sablée qu'ils allaient croquer après la messe des Rameaux.
  • Briqueloup
    Dans ma région, les enfants étaient heureux de tenir une branche de buis, à laquelle étaient suspendus des pantins en pâte sablée qu'ils allaient croquer après la messe des Rameaux.
  • Catherine Livet
    • 4. Catherine Livet Le 08/04/2022
    J'ai encore quelques rameaux de buis accrochés à de vieilles croix que j'ai retrouvé dans des boîtes à souvenirs

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.