A la recherche du temps perdu....

Ephemeride 1 2 3

Antoine Langlet (1810-1884)

Anniv

Bonjour Antoine, et très heureux anniversaire !

Reçois toutes mes excuses pour le petit retard. La cause : une erreur de transcription sur mon agenda. Ton père, Théophile, ne t’a déclaré en mairie que le 5 mai, alors que tu étais en fait né depuis deux jours, Le jeudi 3 mai 1810 à Troisvilles.

Carte 3v

Trois villes dans un village, oui, oui, je sais ! la blague court encore et toujours deux cents ans plus tard !

3v

 

Tu seras enregistré sous le patronyme de LANGLET alors que ton père, qui se trouve aussi être mon quinquisaïeul (quatre fois arrière-grand-père), se nomme LENGLET. Comme dit ma grand-mère « une vache n’y retrouverait pas ses veaux ».

N langlet antoine 1810

Tu es le frère de Rose, ma quadrisaïeule. Celle qui a épousé Rémi Lenglet de Bertry.

Tu exerces la profession de tulliste.

 Ah le tulle ! Ce voile vaporeux qui a habillé tant de mariées et de petites danseuses au XXe siècle.

Puisque l’on parle mariage : le mercredi 13 juin 1838, tu épouses, toujours à Troisvilles, mademoiselle Sophie Domitilde RICHEZ de quatre ans ta cadette.

Troisvilles eglise

Dans cette même église seront baptisés vos sept enfants et, je dois avouer que le choix de certains prénoms m’a surprise.

 J’ai découvert avec vous, Auxesse et Esclamonde. Sans vouloir vous manquer de respect , de nos jours on se demanderait si vous aviez « fumé la moquette ».

Tu t’éteins à soixante-quatorze ans, le lundi 24 novembre 1884. Ton épouse te survivra jusqu’au 13 juin 1888.

  • 5 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.