A la recherche du temps perdu....

Léon , Marceline, Yvonne

Léon est l'ainé de la famille Delépine. Il est né le 12 mars 1921, il a 17 ans de différence avec son plus jeune frère.

A l'issue de son cycle d'études primaires, il travaille dès l'obtention de son certificat d'études. Il sera employé aux écritures chez le juge de paix de Clary, Me Poulet. Après avoir aquis quelques années d'expérience professionnelle c'est pour les Ets Lecoq qu'il travaillera jusqu'à son départ. 

en 1940, les Ets Lecoq lui confient une camionnette et toute la comptabilité et les documents administratifs de l'usine afin de les mettre en lieu sûr face à l'avancée des allemands. Léon part, avec un certain Jules, pour Brionne. 

il rejoindra par la suite la famille.

Ci-dessous un pli qui est parvenu à mes grands parents sur la route de l'exode à Mouaze, près de St Aubin d'Aubigné.

Carte de leon a son pere 7 juin 40 c

 

Léon retrouve sa famille à Tharon plage, 

Dès l'automne 40, l'occupant procède à des rafles arbitraires de main-d'oeuvre dans le nord et le pas de calais, il n'y a aucune raison que cette mesure ne s'étende pas à toute la zone occupée à plus ou moins court terme. c'est pourquoi Léon ne reste que très peu de temps, il traverse la ligne de démarcation et part se réfugier en zone libre.

La Police nationale est crée dans le courant de l'année 1941. "Rapidement, des écoles de Police installées en zone libre allaient fonctionner pour créer des Groupes à LYON, SAINT ETIENNE, LIMOGES, PÉRIGUEUX, etc ... et alimenter les tous premiers afin de les compléter à deux puis à quatre sections comme le prévoyait le décret du 23 avril 1941 fixant la répartition des effectifs de Police..."

Nous pensons que Léon a intégré l'école de Police de Périgeux, parce que nous avons le témoignage de Colette Gras qui se souvient de son passage à Cahors, fin 41 ou début 42, avec 2 autres jeunes gens, les permissionnaires ne pouvant retourner en zone occupée. Il est musicien, comme en témoigne cette photo datée d'octobre 42leon-octobre-42-1.jpg    en 1943, il devient gardien de la paix à Nantesleon-1943.jpg

 

Il épouse le 7 décembre 1943, Marcelline Grasset

mariages-leon-marceline-1.jpg

 

Quelques photos  supplémentaires :

leon.jpg         leon-1944.jpg    leon-sylvain-avril-53.jpg       marcelline.jpg.

Léon sera envoyé en Algérie en 56/57 pour les opérations de ce que l'on appelait "maintien de l'ordre" dans la gestion des "évènements", comme en témoigne la photo ci- après pris à Oran en Janvier 57.leon-oran-25-janvier-1957-1.jpg

Léon fera toute sa carrière à Nantes, il habitait St Sébastien sur Loire. Léon et Marceline ont un1er enfant, Gilda qui meurt en bas age. 

Nait ensuite Gilles le 20 octobre 1957. Marceline, de santé fragile, meurt en entre 1958 et 1960 .

Léon se remarie le  20 juillet 1961 avec Yvonne Daribeau

mariages-leon-yvonne.jpg

Ci dessous : Sylvain, Marceline, Léon et Adrienne à tharon :

sylvain-leon-marceline-adrienne.jpg

 Avec Edmond Guérineau et Adolphe Lenglet sur le bac à Mindin :Sur le bac mindin

Repas de famille au Pouliguen.

Le pouligen 1953

 

 

Léon et Gilles en visite chez les grands parents à Clary:Leon et Gilles a Clary

 

Frère et soeur, mariés à frères et soeurs : Léon Delépine épouse Marceline Grasset. Berthe Delépine épouse Edmond Guérineau le frère utérin de Marceline (Mr Guérineau père étant décédé à la guerre 14/18, son épouse se remarie avec Mr Grasset)
Leon Berthe Marceline Edmond  1951

 Léon chantait une chanson de Tino Rossi :

Bella Ragazina

 

Leon chante mariage jean jfrancois 1971

 

 Quelques photos plus contemporaires de l'album de Rolande:

bretagne-93-002.jpg     bretagne-93-005.jpg      bretagne-pacques-99-1.jpgbretagne-pacques-99-12.jpg

Tante Yvonne est décédee en 2009.

Léon Delépine décède le 20 septembre 2014.

Gilles est papa de 4 enfants : 3 garçons : Richard, Martial, Frédéric et une fille Stéphanie.

 

Date de dernière mise à jour : 25/09/2014

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • Eveline Charrier
    • 1. Eveline Charrier Le 19/03/2019
    Bonjour,
    je suis la petite fille de Germaine Costes de Nantes commune Chantenay où Léon a habité étant jeune
    je le vois avec oncle Maurice et ma maman Denise sur une photo !
    je suis allée une fois voir sa soeur qui gardait des enfants

    Bien Cordialement
    • Dominique LENGLET
      • Dominique LENGLETLe 31/07/2019
      Bonjour Eveline et merci de vos encouragements, la soeur de Léon est notre "Tata Berthe" à St Michel Chef Chef, une page lui est également consacrée, page réalisée pour un de ses fils, Jean-François Guerineau, mon cousin Cordialement Domi
  • Caroline Waxin
    • 2. Caroline Waxin Le 16/02/2015
    Ce Monsieur a donc travaille pour mon Grand Pere qui etait Eugene Lecoq
    • Dominique LENGLET
      • Dominique LENGLETLe 17/02/2015
      Tout à fait exact Caroline. L'usine était très importante sur Clary et plusieurs membres de ma famille y ont travaillé.cordialement
  • philippe samson
    • 3. philippe samson Le 25/09/2014
    C'est poignant de voir ces photos et ainsi voir défiler la vie d'un homme.

    Gros bisous à tous

    Phiippe (mari à sophie delepine)
    • Dominique LENGLET
      • Dominique LENGLETLe 26/09/2014
      Merci Phil de tes encouragements, suis heureuse de faire partager aux plus jeunes les souvenirs que nous avons en commun,...avant qu’Alzheimer nous rattrape les uns après les autres. D'ou l'intérêt de me faire parvenir les photos qui peuvent intéresser la communauté.

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.