A la recherche du temps perdu....

Qui es tu Amina ?

Tout a commencé par un acte de vente trouvé dans mes archives familiales. 1849 vente terrrain amina ciriez a ses freres et soeurs 001

(acte vente terrain 1ere page, l'integralité du document est consultable ici)

Qui était cette "Amina Ciriez", parisienne qui avait hérité de son oncle bertrésien Philippe ?

Déjà en y regardant de plus près, je me suis rendue compte qu'il s'agissait plutôt du prénom "Annina", ce qui ne m'aidait pas beaucoup plus....excellente occasion pour faire le point sur cette branche familiale.

Afin de ne pas trop s'égarer, commençons par Antoine CIRIEZ (1734-1805), tonnelier.Tonnelier

Originaire de Maurois, il est le premier à s'établir sur Bertry, par son mariage en 1761 avec Fidèle LOUVET (le prénom Fidèle est mixte, même si c'est la première fois que je le vois employé pour le féminin).

de 1762 à 1783, le couple aura neuf enfants, cinq filles et quatre garçons, dont mon ancêtre à la 7è génération :

Michel Antoine (1770-1847) qui ira chercher l'élue de son coeur, Elisabeth LOUVET, à Alaincourt , petit village de  l'Aisne, au sud de Saint-Quentin.Alaincourt

Il faudrait que je puisse vérifier s'il existe un lien de parenté entre la mère de Michel Antoine, Fidèle LOUVET de Bertry (59) et son épouse Augustine Elisabeth LOUVET d'Alaincourt (02) ou s'il s'agit d'un pur miracle de coincidence.

Peut-être l'un d'entre vous (mes gen-cousins) pourra-t-il m'apporter une réponse. Selon les actes j'ai trouvé parfois Augustine parfois Elisabeth, je ne suis pas certaine de son nom d'usage.

Michel Antoine naît à Bertry en 1770, il est baptisé le 17 mars.B cirier michel antoine 1770 Porté sur les fonts baptismaux par son parrain Michel Rocquet et sa marraine, qui est aussi sa grand-mère Anne Catherine TAINE.

Je me suis attardée exceptionnellement sur ce baptême parce que la famille ROQUET constitue un important foyer protestant dans notre village....pour memo!

Michel et Elisabeth auront quinze enfants entre 1793 (Louison) et 1814 (Aimable). Sur ces quinze enfants, huit mourront en bas âge dans les premières années de leur existance.

Parmi les sept enfants vivants : mon aïeule Sophie CIRIEZ (1800/1858) qui épousera Désiré JOSPIN (1803/1865).

Michel exerce dans un premier temps la profession de tisseur en soie. Par la suite, il sera le premier d'une longue lignée familiale à devenir marchand de vaches, autrement dit "maquignon"  Maquignons Deux de ses fils, à Bertry, embrasseront le même métier Louis (1808/1872) et Auguste (1810/1889), seul Onésipe (1804/1897) deviendra tisseur.

Reste trois filles à vous présenter :

Clotilde (1794/1848), elle épousera Louis FONTAINE

Rosalie (1796/1850) elle épousera Jean Baptiste LANNIAUX

et

Anne Nina née le 25 décembre 1805,  N ciriez anne nina 1805

 

Elle épousera civilement Benoit RICHEZ le 12 juin 1833 à Bertry,  Le couple aura sept enfants, les six premiers naissent à Bertry entre 1832 et 1842

Puis ils partent vivre à Paris , rue Lafayette.

Ils feront bénir leur union par l'église réformée de Paris le lundi 8 juillet 1844. Mp richez benoit x ciriez anne nina 1844 

Dès lors, Anne Nina se fait appeler "Annina", c'est sous ce prénom que je la découvre sur l'acte de succession partage de ses parents dès 1848. Le couple habite à ce moment le quartier de la Vilette à Paris.

Le huitième enfant du couple Julie nait vers en 1845, elle épousera Pierre DESOEUVRES, le 3 août 1867 à Paris. Sur l'acte de mariage il est noté que Benoit Louis Richez est "absent, sans nouvelles"

Annina n'étant pas interessée par sa part d'héritage immoblilier sur Bertry vendra à ses frères et soeur, ce qui explique l'acte en ma possession, à l'origine de ma recherche.

Annina est décédée à son domicile à Paris  le 14 janvier 1875. Elle habitait le "sentier de la coupe des terres au curé " : Il y a fort longtemps, un curé avait des terres dans le sud du 13ème arrondissement. Des terres d'une si grande superficie qu'il avait dû autoriser un droit de passage aux riverains : un sentier connu sous le vocable de la "Coupe des Terres au Curé". Ce chemin qui s'étendait alors jusqu'au boulevard Masséna fut divisé en deux tronçons coupés par les voies du Chemin de Fer de Ceinture

La fin de l'histoire reste à écrire. Je ne suis pas parvenue à trouver les dates et lieux de décès de Benoit, ni ce que sont devenus leurs enfants voir ICI

J'éspère que les groupes pourront m'aider...Bouteille a la mer

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 10/02/2021

  • 10 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.