A la recherche du temps perdu....

Papy, parle-nous de toi

Faire part naissance 1 jpg

Me voici, premier enfant - et un garçon s'il vous plait ! - de Marc et Gabrielle qui se sont mariés il y a 13 mois.

Mes parents ont respectivement 22 et 21 ans, ils sont bien jeunes, mais ils ont déjà connu les épreuves de la vie, mon papa a perdu ses deux parents, tous deux ont vécu la terrible "Grande Guerre" pendant leur adolescence.

Mes prénoms ont été choisis selon une coutume répandue, ce sont ceux de mes 2 grands-pères : Adolphe (Lenglet) et Emile (Fruit).

Adolphe et Emile étaient des prénoms très en vogue au XIXè siècle , c'étaient les héros de la littérature romantique.

Adolphe héros de Benjamin Constant, Emile héros de Jean Jacques Rousseau.

La joie d'une naissance prochaine avait été communiquée à toute la famille et aux amis, les travaux d'aiguille allaient bon train,bonnets, brassières, bavoirs, chaussons, (bleus pour les garçons, roses pour les filles) .

Layette 1925

 

Layette de 1925 Chemise, Culotte, chaussons 

 

Ces vêtements n'ont pas la douceur des textiles d'aujourd'hui, mais ce n'est pas tout, les bébés étaient saucissonnés ,emmaillotés dans des langes très serrés.

 

Comme chacun le sait, les petits garçons naissent dans les choux, et les petites filles dans les roses ! ah et aussi dans les films les bébés naissent dans les lit, mais la réalité est que nous naissons sur la table de cuisine ! La naissance est une affaire de femmes, de sage-femme, les hommes étaient exclus.

 

Prospérité à Bébé et Compliments à la Maman !

Papa et gabrielle 1924

 

 

 

 

 

 

 

Félicitations au Papa pour ce beau garçon !

Papa et marc 1924

 

Ma naissance a été suivie du baptême.

Mon parrain est mon oncle Emilien, le frère de maman.

Ma marraine est Marguerite Taine.

Pour cette grande occasion, j'ai revêtu une robe de baptême qui restera dans la famille :

elle sera utilisée pour le baptême des autres membres de la famille, de mes enfants,

de mes nièces, puis par la génération suivante.

La fameuse robe de baptême portée par Stephane dans les bras de "grand-mère Lenglet" :

Grand mere gabrielle 2

 

 

Les traditionnels cadeaux de baptême sont  :

La timbale, le coquetier et le rond de serviette en argent.

La  chaîne et la médaille 

Les dragées.

 

 

 

Les éléments ci-dessus en mode "artistique" version numérique"

...

Papa et parents encadres

Quelques souvenirs de ma prime enfance :

A cette époque, au vu des photos, j'en déduis que le coiffeur c'est ma mère !

ci-dessous à 2 ans (1926)

Papa 1926

         Adolphe

 

Ci-dessous, probablement chez le photographge Lenglet, qui, je précise n'est pas de notre famille.

Papa chez photographe

En juillet 1927 naissent mes deux petites soeurs, les jumelles Gabrielle et Noelle,

Gaby et noelle bebe 001

 

 

je ne sais pas qu'à quelques kilomètres de Bertry, naîssent quelques jours plus tard deux autres jumelles, Rolande et Laure, et que Rolande deviendra mon épouse. La vie est farceuse.

En juin 1930 naîtra mon jeune frère Jean-Marc. Une photo mal conservée de lui enfant. Il est bien sérieux le petit frèreJean marc enfant 001 !

 

 

 

 

 

Je fréquente l'école communale de Bertry, plus exactement  l'école des garçons (la mixité n'existe pas). Le bâtiment sera rasée dans les années 70 pour faire place à l'actuelle école maternelle Aurore.

Ecole garcons bertry

Je n'ai pas un goût très prononcé pour les études et je n'irai pas au delà du certificat d'études.

 

             Mes petites soeurs en robe tablier dans les années 30 !Photogabynoelle

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon copain Jean Duvivier, dont les parents possèdent la boucherie à proximité de chez nous ne sera probablement pas étranger à mon choix de profession.

C'est cette même boucherie que nous achèterons peu après notre mariage, lorsque la famille Duvivier vendra pour aller s'installer à Clary. Ci-dessous une photo de l'époque Duvivier, Jean est le jeune gamin.

Bertry boucherie

 

Une photo de classe légendée 1934, mais j'ai un doute, nous paraîssons n'avoir pas plus de 7/8 ans. 

On retrouve au 1er rang ceux qui deviendront mes copains d'une vie, notamment Albert Taine  (au milieu du 1er rang ) et  Gérard Fruit (2è en partant de la droite)..si vous connaissez d'autres noms, on les ajoutera.

Photo classe adolphe 1934

 

Je fais ma communion solennelle dans ma 12è année, en 1935.

Nous habitons rue de la République, à coté de chez notre oncle Emilien, le menuisier ébeniste.

Enfants lenglet 1  

 

 

Photographie prise le jour de ma communion, dans la cour, à l'angle des maisons, face à la porte de ce qui est actuellement chez Gaby .

A mon côté Noelle puis Gaby.

En bas Jean-Marc entre mes deux cousines Grière. qui habitent également dans la cour.

  

Le costume de communiant : une mode fantaisiste a mis en vogue le costume marin au début du siècle, il en reste quelques touches de rappel dans ma tenue de communiant.

C'est ma première occasion de quitter le short pour porter le pantalon !

 

 

         Communion papa

1935, c'est également la date d'un bouleversement familial, quelques mois après ma communion, décède mon grand-père Emile Fruit, ci-dessous sur la photo de famille. Ma grand-mère Aimée, étant malade, nous déménageons dans sa maison de la rue Lazare Carnot, afin que notre mère puisse s'occuper de grand-mère jusqu'à sa mort en 1938.

Mon grand-père et ma grand-mère avec leurs petits-enfants, nous et nos cousins, cousines :

Communion adolphe grands parents et petits enfants

Après le certificat d'études, j'entre en apprentissage  à la charcuterie Blondiau de Caudry , j'y resterai deux ans. Ensuite je suis revenu travailler comme commis boucher Cher Delattre et chez Duvivier.

Pendant mon adolescence, s'est créée la chorale des petits chanteurs de Bertry, j'ai un beau brin de voix, j'aime chanter, je chanterai presque jusqu'à mon dernier jour...

Ci dessous, le groupe à ses débuts.  Je suis le 4è en partant de la gauche, un peu à l'arrière, je fais partie des plus grands.

Bertry chanteurs 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une autre photo du groupe des chanteurs,un peu plus tard, le groupe s'est étoffé, il a doublé, j'ai grandi et forci. Là encore, si vous reconnaissez du monde.. outre Roger Fruit en bas à droite, on ajoutera les noms.

Bertry chanteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1936, toute la famille, sauf moi, assiste à la communion solennelle de Marie Louise Vitaux. J'ai déjà commencé à travailler Je suis entré en apprentissage, j'ai à peine 12 ans.

Mes petites soeurs dans le tenue endimanchée n'ont pas l'air "de s'éclater" comme vous dites les jeunes, d'ailleurs personne n'a vraiment l'air à la fête, pas un sourire !

Tiens tiens, je me demande qui est la personne que regarde mon père, chapeau blanc, renard sur l'épaule... heureusement ma mère est au 3è rang,  sa petite taille ne lui permet pas de voir la scène.10 05 1936 communion marie louise vitaux a bertry

 

En 1939 quand éclate la guerre, j'ai 15 ans. C'est la fin de l'insouciance.

L'hiver 1941 est le 2è hiver le plus froid depuis 1895. Une chute exceptionnelle de neige affecte le nord .

j'ai 17 ans, photo prise devant chez mes parents, rue Lazare Carnot.

Adolphe 1941

 

 

 

 Le service militaire a été supprimé par le traité d'armistice de 1940, aussi les classes de 1941 à 1945 n'ont pas été appelées sous les drapeaux.

Cependant le danger rode, le département du Nord est en zone annexée, et les allemands raflent arbitrairement des hommes pour partir travailler en Allemagne, ce, avant l'instauration du Service du Travail Obligatoire.

C'est ainsi qu'un beau matin, je me retrouve  "désigné volontaire" pour partir. Nous sommes dans un 1er temps dirigés vers Ambleuteuse. Le Pas de Calais est  un des secteurs-clefs du mur de l'Atlantique.

 

 

 Mur atlantique     Blockhaus

Avec d'autres "désignés volontaires" à la gare avant le départ pour les côtes du Pas de Calais. Auparavant nous avions été réunis devant chez le photographe, Georges Lenglet, c'est là que mon pote Gérard Fruit est venu me dire au revoir, et il s'en est fallu de très peu pour qu'il ne se fasse embarquer avec nous, c'est un soldat allemand qui l'a vivement incité à à rentrer chez lui immédiatement.

Papa et autres 1942

Un beau matin la rumeur circule, nous allons être tranférés dès le lendemain, pour travailler en Allemagne. Comme je ne suis pas plus doué pour les langues étrangères que pour les travaux de maçonnerie, je prends la décision de m'echapper.  

Et je rentre par mes propres moyens. En fait j'ai pris le train, et personne ne m'a rien demandé.Bois gattigny 1

On m'a dit que c'etait crétin, que je risquais gros, j'étais jeune, insouciant, j'ai eu de la chance.

Cependant, pas question de rentrer à la maison, c'est donc caché à la ferme du bois de Gattigny, chez Mr Vos, qui deviendra plus tard mon beau-frère, que je passe la dernière année avant la libération.

Je serai boucher clandestin pour alimenter les groupes de resistants qui passent par là, ma modeste contribution à la petite histoire.

 

 

 

 

Mes 20 ans : 24 septembre 1947 . Avoir 20 ans en pleine guerre n'est guère réjouissant, même si l'espoir de paix est là : depuis le 2 septembre les américains ont libéré Cambrai ! les alliés sont maintenant en Belgique. Adolphe jeune homme 001

 

 

Mais  la vie est difficile, les tickets de rationnement seront encore présents dans notre vie pendant plusieurs années, tout les rationné ou remplacé  par des produits qu'on appelle des "ersatzs" le pain, le sucre, le charbon, le beurre, le café, la viande, les cigarettes etc

Les cigarettes : presque tous les hommes fument, personne ne nous signale à quel point c'est mauvais pour la santé, l'addition se paiera des décennies plus tard.

Pour la viande pas de problème je suis dans la partie, cela me permet en outre d'améliorer l'ordinaire par des échangesCi-dessous : une "leçon de boucherie " vers 1944, probablement dans un lieu d'abattage sur Clary. ci dessous une leçon de boucherie dans un abattoir de Clary :

1944 

 

 

 

 

CLARY.... j'y travaille tous les jours, et j'y vais avec beaucoup de plaisir !

    C'est que, j'ai fait,  à Bertry, la connaissance d'une jeune fille de Clary,  elle  venait au cinema avec sa soeur.

    Nous nous voyons de plus en plus souvent....

 

 

    Cette photo de nous deux est de mauvaise qualité mais elle vaut tout l'or du monde : c'est la première !

      Ete 44

   

Photo de 1945, avec ma soeur Noelle et Mon ami et collègue Jean Duvivier.

  1945 1   

 Photo de la a fratrie  avant mon mariage, je serai le 1er à quitter le nid : 

De gauche à droite : Jean-Marc, Gaby, Noëlle et moi.

1947 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous : 1946, au Quesnoy, et ...sur fond de mer : chez le photographe ! Bien sûr qu'on n'est pas partis en week-end à la mer, voyons ! cela ne se fait pas avant le mariage !

Papa maman 1946

    Papa maman en 46

     

47 a bertry

le 27 septembre 1947 à Clary nous "convolons en justes noces" en clair nous nous marions !
27 sept 47 1

 

Le temps des copains

 

Adolphe et ... les 3 personnes ne sont pas identifiées à ce stade.

 

 

 

 

   

 

                                 

 

               24 Septembre 1947, amis et témoins de mariage : Bruno X, Gérard Fruit, Edgar Mairesse .Avec les temoins

Micheline Fruit, dernier enfant du Gérard et Lulu deviendra ma filleule.

Café Fruit Bertry vers 1951-52      Autour de " Maman Lulu"

Au café chez Gérard rue Delory. Marcel Hourdin, Adolphe, Simon Lechef, Gérard Fruit, et Paul ou Gérard Fruit enfant. A l'arrière Edgar Mairesse.

Années 50 toujours, avec Victor Vaubourgeix et Albert Taine       Adolphe albert victor

  Nous sortons beaucoup, d'autant que nous n'aurons pas d'enfants avant plusieurs années, les occasions ne manquent pas, l'association du football, de la musique,ce sont les joyeuses années de l'après-guerre, même si l'on manque encore de certaines choses, ici un repas dansant au cours d'une sortie  de groupe pour un rallye, on y reconnait beaucoup de bertrésiens  Sorties avec amis

                                Ci-dessous Avec Raymond et Odette Lienard chez Robert et Germaine Canonne   

Amis 001 

   Les dimanches au bois de Maretz avec la famille Watremez, et Albert et Louisette           Amis 002

Papa jean marc albert lebas gerard fruit annees 50   Gérard Fruit, Albert Lebas,Adolphe, Mr Morelle, Jean Marc Lenglet, Marcel Morelle

 Groupe copains papa

Quelques personnes ont pû être identifiées - merci à ceux qui m'ont aidée- Eugène Gabet, veste blanche à droite, avec un torchon sur l'épaule : "tiot Gris" du café des sports, et son épouse Laurence, juste derrière Henri-Gérard Morelle, Veste blanche à l'arrière gauche Raymond Taisne, devant Mr Gangand....si vous avez d'autres noms à proposer ce sera complété.

 Avec Simon et Suzanne Lechef bal du football vers 50/52: Bal foot 50 a 52

Années 60... "A la pêche" avec Henri Chalumeau...A la peche chalumeau

 Mon copain Amélio Castégnaro, footballeur. Je serai le parrain de sa fille Anna MariaAmelio

 

 

 

 

Albert (dit Bebert la boulange) et Fernande Lebas

Bebert la boulange

 les Années 70, les barbecuAlbum maman 011es, et les mechouis géants ici avec Léon Watremez :Adolpe et leon watremez annees 70

 

 Voyage en Isère Album rolande 072avec Albert et Louisette, pour retrouver nos familles 

En déhors des voyages en Bretagne dans la famille, Les vacances  d'Août se passaient  soit au Crotoy, soit à Stella-plage, la boucherie restait ouverte, j'allais rejoindre ma famille le dimanche.

2le crotoy avec genevieve lienard Vacances au Crotoy, avec Geneviève Liénard

  Vacances à Stella, ici avec Ginette Lenglet  Copie de stella 001

Ci-dessous : Avec Marc et Maria Chez Sylvain et Jacqueline à Pornichet, mes neveux Jacky et Sophie.

             1962 parents marco maria sylvain jacqueline 

Baptême de Jean François Guérineau, mon neveu et filleul Bapteme j francois 49

 

Le Temps des enfants

 

1953 naissance de Dominique

Papa et domi 1954                 Papa et domi 001

 

1957 Naissance de Bertrand

 

Bertrand et papa 001        Bertrand et papa

Quelques souvenirs de voyages 

A st michel chef chef 1963      Bac mindin papa et nous deux

 

Paris 001    Bourges devant hotel

 

Divers 041  

 

quelques souvenirs, en vrac, d'une vie

Sieste le dimanche après-midi, lors des sorties pique-nique au bois avec la famille Lienard.

Que de bons souvenirs....

Jusqu'à ce dimanche de l'accident, lorsque Raymond est tombé d'un arbre dans lequel il était grimpé.  Hospitalisation de Raymond, grave fracture de la jambe.

Ce fut la fin d'une époque.

 

 

Adolphe et freres leibe 1950

Ci-contre avec André et Roger Leibé.

 

     Juillet 66  

Espagne années 60

 

                     A Bagatelle avec Michel Dupont :

                   

                                             Bagatelle 1966

 

Nouvelle étape  qui préfigure le temps des petits-enfants  :

1975 Mariage de Dominique et Joel

Mariage domi 001

puis c'est le mariage en 1981 de Bertrand et Bernadette

 Mariage 003      

 

Mariage 008

Le temps des petits-enfants :

Naissance du 1er petit-fils : Cedric 1978

Cedric naissance 1978 143 24

 


                4 geneations

 

Les premières vacances en Isère, avec Papy et Mamie...

Papykiki

 

      Papykiki 3 et apprentissage de la marche.

                                        Cedric veut un temps faire comme papy  Enfants 79 a 86 096

Suivront Aude en 1980 et Amélie en 1984.

Puis Grégory en 1986 

  Enfants 79 a 86 191

 

 

Bapteme greg 1

 

Les années passent

et avec elles arrivent mes premiers soucis de santé assez sérieux...

La machine s'use.  Cela passe par la pose de prothèses des deux hanches au début des années 80.

Comme toute ma génération, j'ai beaucoup fumé dans ma jeunesse mes artères ont perdu de leur souplesse, C'est la raison pour laquelle je suis déclaré inapte au travail dès 1983, mis en invalidité.

Mais cela ne sera pas suffisant pour éviter l'infarctus un peu plus tard, en 1987. 

Ce sera donc la retraite prématurée. Bertrand qui a fait des études de cuisine décide qu'il reprendra la boucherie, nous déménageons et partons habiter rue de la République. Je continue malgré tout à me rendre à la boucherie pour servir, et distribuer des rondelles de saucisson aux enfants, pendant plusieurs années, lorsque ma santé le permet.  

En 1998 on me diagnostique un important anévrisme à la crosse aortique, je passerai toute la période de la coupe du monde de football à l'Hopital Cardiologique de Lille, verdict, inopérable, il va falloir vivre avec.

 

Les petits enfants grandissent

 Cedric aude papy communion 1991             Mariage usa 1999 065 8 1

Le temps de la retraite et des voyages

En TunisieScan 11 decembre 2007 033

 

En Grèce

Scan 11 decembre 2007 029

Charlie et les drôles de dames

Perrette et edmonde 002

50 ans de mariage

La fête anniversaire des noces d'or se fera un juillet 1997.

C'est l'ami de toujours qui officiera pour le renouvellement des promesses

50 ans mariage 1997 2  50 ans mariage 1997

 

 Repas de la Classe 44 :Classe 44 papa

avec André Bricout, Lucien Cardon, Adolphe Lenglet , Georgette Sartiaux, Lucien Davein, Marcel Hourdin, Léon Bauduin, René Morelle, Mr Comien, Robert Canonne, il en reste 7 à identifier.

Le temps d'une chanson

Le duo des repas de familleAolphe adrienne chant

                  Si toi aussi tu m'abandonnes... John William

Numeriser0003

 

 

Gary et grace 001

La dernière chanson, le 28 mai 2000

 lendemain du mariage de Aude

Papa 001   Papa Nenette dernière chanson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 11/02/2021

  • 7 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • OLIVIER
    • 1. OLIVIER Le 14/02/2021
    Bjr très content d être tombé sur ce site. J ai reconnu mon oncle Gérard Fruit ma tante Lucienne Simon Le chef entre autres. Stéphane OLIVIER
  • lionel basin
    • 2. lionel basin Le 05/11/2020
    super à lire à contempler à décrire , suis ravit

    repas de classe il y avait Bernard ROY me semble t il
    lio
  • Christian Lamarre
    • 3. Christian Lamarre Le 02/05/2020
    Très bon souvenir de mon oncle Adolphe,auquel j'ajouterais le coup de sabot d'une génisse dans le couloir de la boucherie que j'ai reçu sur le front(sans séquelles, enfin je pense) ,joli commémoratif
    • Dominique LENGLET
      • Dominique LENGLETLe 03/05/2020
      Merci Christian pour l'ajout de cette anecdote. gros bisous
  • Moreau Dominique
    • 4. Moreau Dominique Le 02/05/2020
    Rétrospective magnifique. Le beau récit d'un homme que j'ai connu sur le tard et avec qui j'ai passé de très bon moments à travailler avec lui à la Boucherie dans les années 1993 à 1996 chez Bertrand . Jean Marc son frère ou j'ai logé dans sa maison rue lazare Carnot jusqu'en 1997 avant de partir à mon compte à Estaires. Quel beau souvenirs que j'ai de lui. Tres bel hommage Dominique...Merci pour se bon moment.
    • Dominique LENGLET
      • Dominique LENGLETLe 02/05/2020
      Merci Dom. Cela fait chaud au coeur

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.