A la recherche du temps perdu....

Jules Fruit Mort pour la France

1887-1916

 

Jules fruit

Jules Fruit, est le 4è enfant du couple Charles Antoine Fruit x Thérèse Poulain 

Il naît à Bertry le 17 septembre 1887. Il exerce la profession de brodeur. Il s'est marié à Le Cateau, et y réside lorsque la guerre est déclarée.Il a épousé Céleste Basquin en 1914. Le couple n'a pas encore d'enfant.

Il sera incorporé au 164è RI.

Pour les amateurs d'histoire : l'historique du régiment 

On peut y lire : 

"Le 164e s'affirme, dès le début, comme une remarquable unité de combat. Les hommes qui le composent, venus du Nord et de l'Est, sont habitués de tout temps aux durs labeurs; ils ont les qualités du vrai soldat : discipline et sens du devoir, goût de la lutte, esprit de sacrifice. 

 Partout où ils seront, ce sera pour attester de solides vertus et une mâle énergie. Opiniâtres dans la défense, irrésistibles dans l'attaque, ils vont inscrire à leur drapeau cinq citations et des noms glorieux : Verdun, Biaches, le Mont Haut et le Mont Renaud, Ambleny et Soissons, l'Aisne et Pommiers, l'Ailette, la Souche et la Serre, témoignant ainsi qu'ils ne savent qu'une chose, "se battre", mieux encore "vaincre".  

Piètre consolation....

C'est dans ce même historique, au chapitre II que figurent les actions de juillet 1916, lors des opérations sur la Somme, dans lesquelles Jules perdit la vie le 28 juillet 1916, à "l'ambulance" de Harbonnière, après avoir été grièvement blessé la veille.


Les pertes éprouvées par le régiment, du 7 au 23 juillet, étaient très élevées : elles s'élevaient à 37 officiers dont 13 tués et 24 blessés, et 1.280 hommes de troupe, dont environ 280 tués et 1.000 blessés. Le régiment avait, grâce à son entrain et à son audace. atteint, malgré des difficultés considérables, tous les objectifs qui lui avaient été assignés le 9 juillet. Il avait pris un matériel très important, dont deux pièces de canon, une quinzaine de mitrailleuses, fait 600 prisonniers, et ajouté une part glorieuse à son histoire. 

L'ambulance :

Sur ordre du commandement transmis par le médecin divisionnaire, le médecin-chef d'ambulance s'installe soit dans des locaux de la localité indiquée par l'ordre, soit dans un pli de terrain situé dans la région; dans ce dernier cas, il est fait usage des tentes Tortoise.

L'ambulance a pour mission :

  • 1° de compléter l'action du service régimentaire;
  • 2° de préparer l'évacuation des blessés
  • Ambulance chauny

 


 

 

 

 

 

 

Jules sera cité à l'ordre de la brigade et sera décoré de la croix de guerre étoile de bronze à titre posthume.

Citation :

 

Soldat plein d'énergie, s'est distingué le 27 juillet 1916 en contribuant à repousser une violente attaque à la grenade au cours de laquelle il a été grièvement blessé. Atteint d'une plaie très grave aux membres inférieurs.

 

Jules fruit soldat

Jules est le 2è en partant de la droite, rangée du haut.

 

Date de dernière mise à jour : 01/07/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • DEMARET Pierre
    • 1. DEMARET Pierre Le 24/08/2018
    Bonjour,
    Lors de mes recherches sur les MplF 14/18, j'ai traité le dossier de Jules Fruit, inscrit sur le MaM du Cateau.
    Ce dossier faisait 3 pages à l'origine mais je me suis permis de l'agrémenter avec les photos de votre site ce qui porte le dossier à 5 pages.
    Pourriez vous me donner votre adresse E-mail pour que je puisse vous faire parvenir ce dossier.
    Vous pouvez "l'intégrer sur votre blog sans problème mais en gardant texte et photos et mon annotation en bas de chaque page.,
    Je possède également une coupure de presse relatant les funérailles de Octave Fruit ┼ Verdun 02/05/1916 et inhumé à Caudry le 20/07/1922.
    ►J'habite à Catillon
    Cordialement
    Pierre Demaret

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.