A la recherche du temps perdu....

Numérotation pour les Nuls

Lettre n 

 

 

Pour les Non-initiés, amis ou membres de la famille qui suivent également mon challenge :  quelques explications sur la Numérotation en généalogie.

 

L'idée  :

 

Le principe de la Numérotation est d’attribuer le Numéro 1 à l’individu racine (le sujet sur lequel on établit l’ascendance, appelé « de cujus » ou « probant »)

Puis le Numéro deux à son père et trois à sa mère.

 

Chaque homme a un Numéro double de celui de son enfant et donc pair et chaque femme un Numéro double de celui de son enfant plus un, soit un numéro impair.

 

Un bon croquis vaut mieux qu'un long discours , disait Napoléon Bonaparte : 

 

Tableau 3

Cette Numérotation fut mise au point par le  moine franciscain et généalogiste Jérôme de Sosa en 1676 ! d'où l'appelation familière de "Sosa" pour parler d'un de nos ancêtre. Pour moi, à ce jour on n'a rien inventé de mieux.

Tableau 1er livre sosa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aurais aimé vous présenter mon Sosa 2020, en clin d'oeil à cette année, mais il est inconnu, cette branche familiale de Montigny s'arrête vers 1650, je ne suis pas encore parvenue à retrouver les parents de Pierre Borain (1688-1732).

Que dire de plus, mon Sosa connu le plus élevé serait Jehan Trouillet, né vers 1320 à Fontaine au Bois, il porte le Numéro 300440, à la 19è génération.

A ce stade de recherches j'avoue que ce n'est pas de ma science, ces avancées sont dues aux recherches et échanges multiples de tous les généalogistes. J'en profite pour les remercier, même s'il convient d'employer le conditionnel !

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 19/11/2020

  • 8 votes. Moyenne 4.9 sur 5.

Ce site comprend de nombreuses photos.

Pour une meilleures visibilité n'hésitez pas

à cliquer sur chacune d'elles afin de l'agrandir.